Accueil Économie Comment Amazon a pu ne payer aucun impôt en Europe malgré 51,3...

Comment Amazon a pu ne payer aucun impôt en Europe malgré 51,3 milliards d’euros de revenus en 2021

Grâce à un mécanisme d’optimisation fiscale bien ficelé, Amazon n’a pas payé d’impôts sur ses revenus générés en Europe en 2021, révèle Bloomberg. Le géant américain a même réussi le tour de force de bénéficier d’un crédit d’impôt d’un milliard d’euros alors même que l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 51,3 milliards d’euros en 2021 sur le Vieux Continent, en hausse de 17 % sur un an.

Comment ? En déclarant une perte de 1,16 milliard d’euros afin d’échapper à l’impôt sur les sociétés. Amazon, qui centralise l’ensemble de ses activités européennes dans une société mère au Luxembourg en raison de la fiscalité avantageuse dans ce pays, a en effet déclaré des charges de 37 milliards d’euros de « matières premières et consommables » et 15 milliards de « charges externes ».

« L’impôt sur les sociétés est basé sur les bénéfices »

Avec de telles charges, l’entreprise se retrouve en déficit. « Nous investissons massivement dans la création d’emplois et d’infrastructures à travers l’Europe, soit plus de 100 milliards d’euros depuis 2010. L’impôt sur les sociétés est basé sur les bénéfices, et non sur les revenus », a expliqué à Bloomberg l’un des représentants d’Amazon.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here