Accueil Économie Logement : Quels sont les atouts de la colocation intergénérationnelle ?

Logement : Quels sont les atouts de la colocation intergénérationnelle ?

VIE PRATIQUE Si la colocation intergénérationnelle vous intéresse, voici ce que vous devez savoir

Vous habitez un bel appartement ou une élégante maison de ville mais, tout(e) seul(e), ce logement vous paraît souvent bien trop vide. Afin d’aider un jeune et de rompre votre isolement, et si vous tentiez l’expérience de la colocation intergénérationnelle ?

Basée sur le partage et l’entraide entre générations, ce mode d’habitat partagé a le vent en poupe depuis quelques années. Cette forme de cohabitation possède en effet des avantages, puisqu’elle permet de simplifier l’accès au logement, de réduire la solitude et la précarité financière et de renforcer le lien entre les générations.

Comment ça fonctionne ?

Le principe est simple : un senior met à disposition d’un jeune de moins de 30 ans (étudiant ou jeune actif) une chambre ou une partie de son logement à un coût modéré, voire gratuitement. En échange, le jeune s’engage à rendre des services ou à offrir simplement une présence régulière à son logeur.

D’après la loi, la chambre doit mesurer au minimum 9 m2 et le jeune hébergé doit pouvoir accéder aux espaces communs tels que cuisine et salle de bains. De plus, s’il peut s’occuper de tâches comme le ménage, les courses, des petits travaux de bricolage ou la préparation des repas, il n’est en aucun cas considéré comme une aide à domicile ou un aide-soignant et ne peut donc pas se charger des soins médicaux ou de la toilette de son hôte, ceux-ci devant être confiés à un professionnel.

Afin que cette cohabitation entre générations fonctionne, il est bien entendu nécessaire de faire preuve de respect, de tolérance et de compréhension, mais aussi de bien communiquer dès le départ. Si cela n’est pas obligatoire, beaucoup de duos senior-jeune choisissent d’ailleurs de signer un contrat de cohabitation intergénérationnel solidaire, ou CIS, afin de bénéficier d’un cadre légal.

Un double avantage pécuniaire 

Si elle repose avant tout sur un échange de bons procédés, ce type de colocation permet à chacune des parties de faire des économies. Pour les seniors, elle constitue un moyen intéressant de compléter leurs revenus. De même, la colocation intergénérationnelle permet aux étudiants et jeunes actifs de se loger à moindres frais, notamment dans les grandes villes soumises à une crise du logement et où les prix sont prohibitifs.

Le loyer d’une telle colocation est ainsi extrêmement compétitif, s’élevant à 214 euros en moyenne dans le réseau Cohabilis. De plus, jeune et senior peuvent prétendre aux aides personnalisées au logement gérées par la Caisse d’allocations familiales. Sachez en outre que si la personne âgée touchait déjà des APL, le montant qu’elle percevra de son jeune locataire ne sera pas pris en compte dans le calcul de ses ressources et ne pourra donc pas réduire ses aides.

Un habitat convivial 

Près de 5 millions de seniors souffrent de la solitude (soit une personne âgée sur trois), d’après le rapport annuel sur les solitudes de la Fondation de France. Et les 18-19 ans dont 13 % sont aujourd’hui également victimes de ce fléau. Rapprocher les générations et renforcer leur lien semble alors une solution intéressante.

Là où le jeune apporte son énergie et son dynamisme dans le foyer, la personne âgée lui fournit un cadre de vie agréable, calme et propice aux études. En plus d’une présence rassurante, les deux colocataires peuvent aussi partager de nombreuses activités telles que des cours de cuisine, sport, visites culturelles, sorties, aide aux révisions, jardinage, jeux, ou tout simplement la prise de repas en commun. Chacun s’enrichit ainsi au contact de l’autre.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here